Informations

Télécharger une demande d’autorisation d’escale à adresser à ppr@aerodromedeghisonaccia.com 72h ouvrés avant l’arrivée en lui conservant son format Word pour traitement

Download a Prior Permission Required to be sent to ppr@aerodromedeghisonaccia.com 72 working hours before arrival, keeping its Word format for processing

L’aérodrome de Ghisonaccia-Alzitone est agréé à usage restreint (art. D222-1 du code de l’aviation civile), de catégorie D (art. R222-5 du code l’aviation civile), réservé aux aéronefs basés en Corse et de l’administration de l’Etat ; l’aérodrome est destiné à la formation aéronautique, aux sports aériens et au tourisme et à certains services à courte distance.

L’usage de l’aérodrome est restreint aux aéronefs basés en Corse ainsi qu’aux aéronefs d’Etat. Dans les autres cas, l’exploitant Pegaasus a informé les usagers de l’obligation de détenir une autorisation d’escale, avec un préavis de 72 heures ouvrés, délivrée conformément aux directives de la DSAC-SE dans les conditions suivantes.

— pour les pilotes avec aéronef n’ayant pas effectué au moins un vol à l’arrivée et au départ de l’aérodrome dans les douze mois précédents la demande d’autorisation d’escale, l’autorisation devra être obtenue de la DSAC-SE (Délégation Corse) après consultation préalable de l’autorité militaire à la délivrance de l’autorisation précitée. La demande d’autorisation d’escale est initialement instruite par l’exploitant Pegaasus en qualité de pôle unique d’accueil, ce dernier émet un avis et transmet la demande à la DSAC-SE (Délégation Corse) pour approbation. L’autorisation ainsi délivrée est adressée à l’exploitant Pegaasus qui la transmet au demandeur et au CMC 1C.126 de la BA126 à titre de compte-rendu ;

– pour les pilotes avec aéronef ayant effectué au moins un vol à l’arrivée et au départ de l’aérodrome dans les douze mois précédents la demande d’autorisation d’escale sur l’aérodrome, une autorisation permanente est accordée par la DSAC-SE (Délégation Corse). Après réception du préavis d’escale (72 heures), l’exploitant Pegaasus collationne la demande, émet des recommandations ou un refus d’autorisation d’escale en cas de fermeture de l’aérodrome et transmet la demande à l’intéressé et au CMC 1C.126 de la BA126 à titre de compte-rendu.

Lors de la délivrance de l’autorisation, l’exploitant Pegaasus informe les usagers des procédures d’utilisation, d’arrivées et de départs relatives à la plateforme aéronautique de Ghisonaccia. L’ensemble des dispositions fait l’objet d’une information aéronautique à la charge de l’exploitant Pegaasus conformément aux dispositions de l’article 10 de la convention de transfert de l’aérodrome entre l’Etat et la commune de Ghisonaccia du 26 décembre 2006. La présente information en ligne et la mise à disposition de la carte VAC en cours et de la lettre-accord passé entre la BA 126 et l’exploitant Pegaasus procèdent de cette obligation d’information.

UTILISATION DES ESPACES AERIENS ET RESTRICTIONS DE SURVOL
Les usagers de l’aérodrome de Ghisonaccia sont amenés à utiliser les espaces aériens suivants :
Zone réglementée LF-R65 SOLENZARA : les usagers se conforment aux conditions d’utilisation de cet espace publié dans l’AIP France en vigueur.
Zones réglementées LF-R66 SOLENZARA : les usagers se conforment aux conditions d’utilisation des zones LF-R66 A1, A2, B, C et D publiées dans l’AIP France en vigueur.
Zone réglementée LF-R325 SOLENZARA : les usagers se conforment aux conditions d’utilisation de cet espace publié dans l’AIP France en vigueur.
Zone dangereuse LF-D67 SOLENZARA : les usagers se conforment aux conditions d’utilisation de cet espace publié dans l’AIP France en vigueur.
Zones de SOLENZARA inactives
En dehors des périodes d’activité des espaces aériens de Solenzara, les usagers se conforment aux statuts des espaces aériens civils sous la responsabilité des organismes de contrôle de Bastia et d’Ajaccio (secteurs d’information de vol et TMA). Par arrêté du 7 février 2020 il a été créé une zone à utilisation obligatoire de radio identifiée RMZ Solenzara qui couvre un espace compris entre la base aérienne 126 de Solenzara et l’aérodrome de Ghisonaccia. Les limites géographiques latérales et verticales, la classe d’espace de cette portion d’espace ainsi que les dispositions relatives à son utilisation pendant des périodes définies, sont publiées par la voie de l’information aéronautique.

Restriction de survol de la BA126
Les usagers de l’aérodrome ont connaissance des dispositions ci-après :

  • le survol de la base aérienne 126 de Solenzara est interdit en dessous de 1000 pieds sol ;
  • les aéronefs doivent être équipés de radio et utiliser la fréquence de l’aérodrome ;

Les activités aéronautiques permanentes et résidentes de l’aérodrome de Ghisonaccia-Alzitone sont effectuées sous le contrôle de l’exploitant Pegaasus conformément à la convention de transfert de l’aérodrome entre l’Etat et la commune de Ghisonaccia et en concertation avec la base aérienne 126 sur les modalités de déroulement de ces activités.


Top